LA RONDE DE NUIT BELLE DE JOUR

BIENVENUE SUR LE FORUM D'ABYGAEL, VOS EXPERIENCES
NOUS INTERESSES, DES REPONSES A VOS QUESTIONS, DES
TEMOIGNAGES. ET SURTOUT DES PERSONNES COMME VOUS
ET MOI.
MOI.
LA RONDE DE NUIT BELLE DE JOUR

ce forum a pour but de réunir des personnes ayant des problèmes de poids et ensemble nous pouvons trouver des solutions, différentes solutions peuvent être envisagée : l'anneau gastrique, le by-pass et la sleeve.


    [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Partagez
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Sam 18 Jan 2014 - 15:46

    Bonjour à toutes (et à tous)  Smile 

    Après quelques semaines sans poster de messages j'ai décidé de venir enfin ouvrir ce sujet afin de partager avec vous au jour le jour l'avancée de mon parcours.

    Je ne reviendrais pas trop en détail sur mon histoire, je l'ai postée dans la partie présentation il y a quelques semaines à présent. Mais dans les grandes lignes, ce qu'il y a à savoir à mon sujet c'est que je suis une étudiante de 28 ans (en reprise d'études), en surpoids depuis l'enfance et obèse depuis l'adolescence. Après de multiples tentatives de régimes infructueuses (diététicien, Dukan & cie) j'ai décidé de prendre les choses en main une bonne fois pour toute et d'avoir recours à la chirurgie.

    Voici donc le journal de mes premiers rendez-vous et du cheminement qui m'a mené vers l'opération. Après avoir lu des dizaines de parcours qui m'ont inspirée, j'espère pouvoir faire la même chose pour quelqu'un un jour. Bonne lecture à vous  Smile 

    Avant le premier rendez-vous : On est en Août, il fait très chaud ce jour là et j'ai rendez-vous avec mon médecin traitant pour lui parler de douleurs récurrentes aux articulations. Elle est plutôt chouette ma doc, elle a beaucoup d'humour. Lorsque son mari l'appelle en pleine séance la musique du générique de La Croisière S'amuse retentit dans la pièce... Ça dresse un peu le portrait du personnage je crois  Smile 

    Bref, ce jour là on discute donc de mes douleurs, elle note qu'effectivement j'ai des points noués dans tout le dos qui expliquent probablement les douleurs qui en découlent. Puis on parle un peu de mon poids. C'est un sujet qu'on a toujours abordé librement elle et moi. Je ne me sens jamais gênée d'en parler avec elle parce qu'elle traite toujours les choses avec humour et respect.

    Je lui explique donc que je me sens un peu frustrée et découragée. Qu'après avoir tenté tellement de choses, je ne sais plus vraiment quoi faire et que j'en suis à deux doigts de me faire une raison et d'abandonner mon combat contre les kilos.

    Elle m'explique alors que c'est amusant que je vienne précisément ce jour là car le matin même elle a reçu un courrier d'un de ses confrères de la clinique du coin et qu'il lui parlait des progrès des opérations telles que le by-pass, la sleeve etc. Elle me demande donc si c'est quelque chose que j'ai déjà envisagé.

    La réponse est "oui". J'y ai déjà pensé. Je suis déjà, comme pas mal de monde je pense, tombée sur ces émissions qui parlent d'obèses et d'anciens obèses et qui font témoigner des anciens opérés. Et j'imagine comme beaucoup avant moi j'ai été jalouse de ces métamorphoses mais aussi assez craintive au sujet de l'opération. Le côté "définitif" fait peur. Le taux de mortalité, même si très faible aussi.

    Je réponds donc à mon médecin que j'y ai déjà pensé effectivement, mais que c'est quelque chose que je n'envisage pas. Elle n'insiste pas, me dit simplement d'y penser durant les prochaines semaines et de faire mon propre cheminement.

    Les semaines passent, j'y pense un petit peu au début. J'en parle même avec ma famille, pensant qu'ils vont être contre une opération qui comporte de tels risques, mais au contraire ils estiment tous que c'est une bonne idée.

    Je fais l'autruche, j'oublie, je reprends le cours de ma petite vie. La rentrée scolaire arrive, je retrouve la fac, mes amis, mes petites habitudes, et je n'y pense plus vraiment en dehors de quelques soirées un peu difficiles durant lesquelles je me retrouve confrontée à des regards désobligeants et où je n'ai pas la sensation de pouvoir m'amuser comme je le souhaiterai. J'ai notamment le souvenir d'une nuit en discothèque où je suis restée assise pendant 4h sur mon siège sans bouger pendant que mes amis s'amusaient à danser comme des fous. Ma seule tentative de les rejoindre fut désastreuse. Je me sentais incapable de bouger correctement, je sentais mille regards posés sur moi (parano quand tu nous tiens). Bref. J'avais fini par abandonner ce soir là. Et durant ces 4h l'idée de l'opération avait vaguement refait surface, mais je l'avais bien vite chassée.

    2 mois s'écoulent sans que je n'y songe vraiment donc. Et puis un après-midi d'octobre alors que je suis chez ma mère, et que je suis justement en train de penser à mon poids et au fait que je n'en peux plus de me sentir autant en désaccord physiquement avec ce que je suis intérieurement, ma mère me dit qu'elle a revu une vieille amie récemment et que cette dernière était métamorphosée suite à un by-pass. On en rediscute du coup. Et je crois que le déclic s'opère à ce moment là. D'un coup mes peurs me semblent surfaites et mon intérêt grandit.

    Je passe les jours suivants à parcourir le net, à lire des témoignages, à fureter sur des forums. L'envie grandit en moi pour finir par devenir une évidence : Je veux me faire opérer. Je veux arrêter de supporter mon corps et plutôt le porter fièrement, je veux pouvoir m'amuser en soirées, danser, ne pas être parano à chaque fois qu'on me dévisage dans un lieu public, ne pas stresser dès que l'éventualité d'une sortie plage est proposée entre amis, pouvoir acheter ce qui me plaît dans les magasins et pas uniquement ce qui me va... Bref, ma décision est prise.

    Je m'inscris alors sur ce forum et je lis vos différents parcours. Rêvant du moment où moi aussi je passerai enfin à l'action.

    Et puis finalement je décide de prendre rendez-vous avec un chirurgien. Après une orientation initiale vers ma ville de résidence, je me rend compte que les avis sur le chirurgien qui opère là ne sont pas fameux sur la toile. Alors je me réoriente vers une autre ville à une trentaine minutes de chez moi.

    Le 10 décembre, je me rends donc en covoiturage vers la première étape de ma nouvelle vie.  Smile 

    (A suivre en soirée)


    Dernière édition par Louise le Ven 11 Déc 2015 - 11:07, édité 4 fois
    avatar
    * Mary *

    Messages : 475
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 29
    Localisation : Angers

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par * Mary * le Sam 18 Jan 2014 - 19:49

    Coucou Smile

    C'est toujours autant un plaisir de te lire, j'aime la façon dont tu expliques les choses. Tu as l'air sûre de toi maintenant, et je trouve ça bien que la doc t'aie laissé faire ce cheminement toute seule, c'était à mon avis la seule façon pour que tu te sentes vraiment prête à commencer ce parcours, sans le faire "à contre coeur".

    J'ai hâte de lire la suite de ce récit, tes mots me manquent un peu. A bientôt, et bon courage dans la suite de ton parcours vers cette "nouvelle vie" !
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Sam 18 Jan 2014 - 21:31

    Merci pour ton message Lou !  Smile 
    (Au passage j'ai aussi hâte de te relire si tu vois ce que je veux dire !  What a Face ).

    Suite des aventures donc. (J'espère que le modèle "journal" de ce parcours n'est pas trop rébarbatif  king )

    Premier Rendez-Vous : Dr Auguste à Vannes : Le 10 décembre, date de mon premier rendez-vous avec le chirurgien sensé m'opérer se fait cruellement attendre. C'est extrêmement frustrant une fois la décision prise de devoir patienter durant de longues semaines. Si je m'écoutais je me ferai opérer avant Noël. Mais bien sur le parcours dure plusieurs mois pour une bonne raison. C'est un projet qui se mûrit et dans lequel on ne se précipite pas.

    J'arrive à la clinique un peu en avance cet après-midi là. Dans la salle d'attente je rencontre une femme d'une quarantaine d'années qui vient exactement pour la même chose que moi. On discute un peu et on réalise qu'on vient de la même ville mais qu'on a toutes les deux préféré se déplacer pour rencontrer ce chirurgien qui a bonne réputation. Preuve que dans une telle prise de décision il y a aussi une vraie réflexion derrière et que le choix du médecin qui va nous opérer a une réelle importance dans notre confiance future.

    Après une demi-heure de discussion, le Dr Auguste vient me chercher dans la salle d'attente. Le Rendez-vous va durer 45mn. Le chirurgien est plutôt gentil. Il reste très "mécanique" dans sa façon de mener l'entretien et je n'y trouve peut-être pas l'écho humain que j'aurai aimé trouver chez un homme qui risque de m'opérer dans quelques mois et de bouleverser ma vie, mais je peux comprendre que lorsqu'on enchaîne les rendez-vous identiques toute la journée (d'autres personnes étaient arrivées dans la salle d'attente entre temps et elles venaient aussi pour un by-pass) l'ensemble devienne un peu robotique et que le chirurgien n'ait pas forcément l'occasion de faire "ami-ami" avec son patient.

    Petite bonne surprise en me pesant. Je découvre que je ne fais "que" 126 kilos. J'avais arrêté de me peser depuis quelques mois et je pesais déjà le même poids à l'époque (enfin 127 précisément). J'avais la sensation d'avoir grossi. Ce qui n'était donc pas le cas. Ça fait toujours plaisir, d'autant que je ne m'étais pas particulièrement privée dernièrement.

    Moins bonne surprise, le chirurgien tâte ma vésicule qui est très douloureuse. Il en déduit que j'ai certainement des calculs et qu'il va donc probablement falloir m'opérer une première fois pour enlever ma vésicule. Moi qui avait déjà du mal à me faire à l'idée d'une anésthésie générale dans le cadre de la chirurgie bariatrique, je devrais donc en subir 2 au final. Ça ne me rassure pas particulièrement mais bon, je me dis que c'est pour la bonne cause.  

    On parle ensuite des différentes chirurgies de l'obésité, et il apparaît évident que selon mon profil c'est le by-pass qui est le plus adapté (notamment du fait que je sois une grignoteuse). On part donc sur un parcours dans cette optique. Le chirurgien me donne une grosse brochure m'expliquant un petit peu le déroulement de la suite des événements. Puis il m'explique que je dois d'abord dans un premier temps voir un psychiatre et l'endocrinologue (car selon lui je dois régler mes soucis de grignotage avant de pouvoir me faire opérer). Une fois que ces deux praticiens auront donné leur accord, je pourrai poursuivre mon parcours.

    Je rentre chez moi, je réussis à obtenir un rendez-vous avec le psychiatre pour la semaine suivante. Je prends également rendez-vous pour une échographie et un TOGD (afin de déterminer si j'ai réellement des calculs au niveau de la vésicule). Puis je tente ma chance auprès de l'endocrinologue conseillée par le chirurgien et là on m'annonce qu'elle ne pourra pas me recevoir avant fin février. Soit dans près de 3 mois. Je suis un peu frustrée parce que le Dr Auguste m'a fait comprendre qu'il faudrait surement que je la vois 2 ou 3 fois avant qu'elle ne donne son feu vert pour l'opération. Et comme j'envisage de me faire opérer au début de l'été (pour pouvoir entamer ma 3ème année de licence sereinement en septembre) eh bien j'ai l'impression que ça risque de faire un peu court.

    J'hésite un temps à appeler la seconde endocrinologue conseillée sur la brochure, mais à chaque fois que j'appelle je ne tombe sur personne (souvent parce que j'appelle 5mn après la fermeture, ou pile le jour où c'est fermé etc...). Comme je suis quelqu'un qui fait très attention aux "signes", j'en déduis que ça ne doit pas être elle et je reste donc sur mon premier rendez-vous.

    Bien m'en a pris puisque quelques temps après j'ai reçu un courrier m'informant que le rendez-vous en question venait d'être avancé d'un mois. J'ai donc finalement mon premier rendez-vous avec l'endocrinologue la semaine prochaine. Ce qui me fait gagner un bon mois !  Smile 

    (A suivre, le RDV avec le psychiatre)
    avatar
    babs26

    Messages : 223
    Date d'inscription : 01/11/2013
    Age : 56
    Localisation : Drôme

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par babs26 le Dim 19 Jan 2014 - 9:12

    Impatiente de connaître la suite de ton parcours. Pour ma part, c'est by-pass sur Lyon le 19/03... je suis hyper impatiente !!!!!! Deux mois......
     Laughing Laughing Laughing 
    avatar
    roselyned

    Messages : 3288
    Date d'inscription : 13/01/2012
    Age : 46
    Localisation : val de marne / Champigny Sur Marne

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par roselyned le Dim 19 Jan 2014 - 9:34

    salut

    idem que babs impatiente de connaitre la suite de ton parcours...

     Very Happy 
    avatar
    Moscova

    Messages : 373
    Date d'inscription : 22/09/2013
    Localisation : Gedinne

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Moscova le Dim 19 Jan 2014 - 18:45

    Je te lis avec beaucoup de plaisir, j'attend la suite de tes aventures avec impatience... Bon parcours flower flower flower flower 
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Lun 20 Jan 2014 - 19:54

    Merci pour vos messages les filles !  Smile Bon courage pour le 19 mars Babs ! J'ai hâte d'en être rendue au même stade que toi !

    Voici donc la suite et fin de mon petit parcours (enfin jusqu'à aujourd'hui).

    Second Rendez-Vous - Le Psychiatre : J'allais un peu à reculons à ce rendez-vous. Il faut dire que je ne porte pas un grand amour à l'univers psy. La faute à des expériences familiales un peu "délicates".
    Et puis j'ai la sensation de ne pas trop mal m'analyser toute seule, du coup je n'aime pas trop l'idée de quelqu'un qui essaie de me "lire". Du coup je m'étais toujours dit que je n'irais jamais voir un psy de ma vie. Mais bon, puisque le parcours l'impliquait, j'ai décidé de jouer le jeu malgré tout et de prendre sur moi. Après tout ça ne pouvait pas être si terrible.

    J'avais rendez-vous dans le nouvel hôpital de ma ville (ouvert il y a 2 mois à peine). Tout neuf. Immense...Et très mal organisé. J'arrive une quarantaine de minutes en avance en me disant que ça me laisse de la marge pour trouver le lieu de la consultation. J'aurai plutôt du compter 1h30 en fait What a Face 

    Personne dans cet hôpital ne semblait avoir entendu parler du médecin qui devait me recevoir. J'ai fait le tour de l'endroit pendant près d'une heure, visitant presque tous les services à la recherche du bon. A chaque fois que j'interrogeais quelqu'un il haussait les épaules ou me renvoyait dans un autre service 3 étages plus haut ou 2 étages plus bas.

    Après 1h à tourner dans tous les sens, je commençais à sérieusement fatiguer (j'ai pas la condition sportive la plus bluffante du siècle. Je crois que même un oignon a plus de souffle que moi) et j'avais limite envie de pleurer de frustration à force de me faire trimballer d'un côté à l'autre de l'hôpital...

    Et là le côté ironique de la situation m'a frappée. J'allais rencontrer un psychiatre qui devait déterminer si j'étais suffisamment saine d'esprit pour l'opération et j'étais en sueur, cheveux en vrac, larmes aux yeux, désespérément à la recherche de son service. Pas exactement l'incarnation de la patiente "solide" et "sereine" quoi ! Ça m'a fait marrer d'y penser ce qui devait me rendre encore plus étrange à observer Laughing 

    J'étais à deux doigts d'abandonner et de rentrer chez moi dépitée, mais je me suis dit qu'il fallait prendre ça comme une première épreuve pour auto-tester ma motivation. Je n'allais quand même pas céder au premier blocage orientatif (oui ça se dit surement pas mais bon pas grave, c'est joli comme mot Smile ) qui se présentait à moi.

    A ce moment là j'ai demandé à une femme à l'accueil des Urgences, en désespoir de cause, si elle n'avait pas une idée de l'endroit où je pouvais rencontrer le fameux Psychiatre et là, miracle, elle savait effectivement où le trouvait puisqu'il se trouvait que le monsieur consultait au service des Urgences (??).

    Elle m'a donc fait m'installer dans une salle d'attente. J'ai essayé de reprendre allure humaine, de me recoiffer, de nettoyer mes restes de mini-larmes séchées au coin des yeux (quelle chochotte je fais parfois), et quand le psychiatre est venu me chercher quelques minutes plus tard, j'avais l'air aussi "saine" que possible.

    On s'est installés dans un minuscule bureau qui contenait juste un...bureau (oui logique dans un bureau...et je viens de dire trois fois le mot bureau dans la même phrase...ah bah non 4 maintenant...bref  What a Face ), deux chaises, un radiateur et une fenêtre.

    Le psy a passé l'heure qui a suivi à modifier la température du chauffage, un coup chaud, un coup froid. A ouvrir la fenêtre puis la refermer. A enchaîner les moments de silence lourds de sens pendant lesquels il faisait cliqueter son crayon en poussant des "mmh mmmh". Tous les clichés du psy mystérieux y étaient mais j'ai essayé de faire abstraction et de me concentrer sur ses questions.

    J'ai été plutôt honnête (visiblement je n'aurai pas du) en expliquant les mécanismes qui m'avaient fait prendre du poids dans l'enfance. Eh oui j'ai fait l'erreur de commencer à grossir au décès de mon père lorsque j'avais 9 ans. Et sur tout ce dont on a parlé durant cette longue heure, sur tout ce que je lui ai dit concernant ma motivation, ma persévérance, ma capacité par le passé à tenir des régimes sur la longueur etc...Il a choisi de retenir ce point précis et c'est ce qui lui a fait me dire à la fin de la séance "Je ne sais pas vraiment si je peux vous donner un avis positif pour l'opération. Vous avez grossi suite à un mécanisme de compensation. Pour compenser votre peine. Que se passera-t'il si après l'opération vous avez à nouveau besoin de compenser ? Je préfère réserver mon jugement pour l'instant...Je dois voir votre chirurgien fin janvier j'en parlerai avec lui".

    J'ai eu beau expliquer au monsieur qu'on devient rarement obèse sans raison et que quelque part chaque "gros" a un jour avalé ses émotions ou a compensé quelque chose via la nourriture. J'ai eu beau lui dire que si plus tard après l'opération je devais traverser de nouveaux drames j'aurai d'avantage les armes pour les affronter à présent, je ne l'ai pas senti très convaincu.

    Je suis donc sortie de là un peu dans le flou. C'était il y a un mois pile et je n'ai pas eu de nouvelles depuis, mais j'espère que ce psychiatre ne me mettra pas de bâtons dans les roues pour la suite du processus !

    Avec le recul j'en viens à me demander si j'ai bien fait d'être honnête. Et en même temps je ne vois pas trop ce que j'aurai pu lui dire d'autre pour expliquer ma prise de poids subite à 9 ans ! "Oups je suis tombée dans un paquet de chips" ?  drunken 

    Depuis il n'y a rien eu de très nouveau concernant mon parcours, mais les choses devraient pas mal évoluer cette semaine. J'ai mon premier rendez-vous avec l'endocrinologue jeudi après-midi, juste après un oral de littérature, ça va être une journée sympa comme tout ! J'espère que je ne vais pas parler de charcuterie à mon examinatrice et de Jane Austen à l'endocrinologue ! 

    Et vendredi matin je passe une échographie et un TOGD pour déterminer si j'ai bien des calculs à la vésicule (et une éventuelle hernie hiatale, tant qu'on y est autant faire un prix de groupe).

    Je reviendrai poster des nouvelles ce week-end donc ! Merci à ceux/celles qui ont eu le courage de me lire jusqu'au bout !  Smile
    avatar
    Elthi

    Messages : 75
    Date d'inscription : 19/01/2014
    Age : 31
    Localisation : Vendée

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Elthi le Lun 20 Jan 2014 - 21:56

    Cest vraiment super cette façon de raconter ton parcours et ceci dit il n'est vraiment pas difficile de te lire tellement c'est bien écrit! ! Pour une expérience personnelle aussi chaotique avec un psy quand j'avais 10ans je sais combien ce que tu as vécue durant l'heure à du etre rude. J'étais moi même tres réticente a y passer pour le parcours sleeve! ! je croit que tu as quand même bien fait d'avoir été honnête et j'espère qu'il ne te bloquera pas! En tout cas courage !!
    avatar
    babs26

    Messages : 223
    Date d'inscription : 01/11/2013
    Age : 56
    Localisation : Drôme

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par babs26 le Mar 21 Jan 2014 - 9:50

    Tout à fait d'accord avec Elthi, c'est réellement un plaisir de te lire : d'abord, phrases trés bien tournées, utilisation significative de la ponctuation (comme moi, j'adore !!!!) et humour, malgré la gravité du sujet.... on se retrouve tellement bien dans ton personnage !!!! oups, ce n'est pas un personnage ? ah bon. LOL.
    Pareil pour les psys : j'en ai vu 3 au total : une pour l'anneau (RAS), une pour le by-pass (tout dernièrement : trés protocolaire : un petit questionnaire et rien de plus), un autre pour tenter de m'aider face à mon sentiment de "mal être" par rapport à ma situation conjugale et sentimentale : à chaque fois on m'a dit aussi que j'analysais trés bien ma situation et mes sentiments, le dernier m'a même dit qu'il ne voyait pas du tout ce qu'il pouvait faire pour moi....
    Du coup, j'ai fait 2 séances avec lui, et basta !!!!
    Bon, j'attends avec impatience de connaître la suite des évènements.
    Pour ma part, la demande d'entente préalable est partie hier à la sécu... attente. Je croise les doigts.
    Peut-être que je t'enverrais un MP un de ces jours, je trouve qu'on se ressemble pas mal sur certains points....
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Jeu 23 Jan 2014 - 22:51

    Merci pour vos messages Elthi (superbe ta photo de profil !) et Babs ! Contente que tout ça ne soit pas trop rébarbatif à lire !  Smile

    J'espère que ça va le faire pour ta demande d'entente préalable Babs ! Tu as eu des nouvelles depuis ? Pour le Mp n'hésites pas bien entendu !

    Allez, suite des événements avec le rendez-vous d'aujourd'hui ! Au passage à cause d'un examen décalé à la fac j'ai du déplacer mon échographie/TOGD au 12 février. Mais bon ça n'est pas très grave vu que ça ne bloque pas le reste du parcours !

    Troisième Rendez-Vous l'Endocrinologue : Je crois que ça a été mon plus beau contact avec le corps médical jusqu'ici !  Smile Autant le chirurgien m'avait semblé assez distant (même si aimable malgré tout) et le psychiatre ne m'avait pas trop convaincue. Autant la jeune endocrinologue que j'ai rencontré aujourd'hui était vraiment très sympa !
    Je suis arrivéeà 13h30, en sortant de mon oral de littérature (que j'ai plutôt bien réussi je crois, on croise les doigts !), j'avais RDV à 14h. Je me suis donc installée dans la salle d'attente et j'ai bouquiné mon livre du moment en attendant mon tour (l'Attrape Coeurs de Salinger, un livre très sympa, je vous conseille si vous ne l'avez pas lu).

    14h30...Toujours pas de nouvelles. On était à présent 3 dans la salle d'attente. Chacune ayant RDV à une demi-heure d'intervalle avec la même endocrinologue. J'avoue que j'étais contente de passer la première sur ce coup là.

    Elle a fini par arriver à 14h35. Une petite jeune donc. Probablement d'environ mon âge. Des yeux super bleus et vraiment...humains. C'est p'têt bête à dire pour un médecin, mais je trouve ça super important de ressentir quelque chose "d'allumé" (dans le bon sens du terme) chez les gens qui vont accompagner mon parcours. En plus j'ai réalisé en lisant son nom sur sa blouse qu'elle s'appelait Audrey. Ce qui est le prénom de ma soeur que j'ai perdu il y a quelques années (voir ma présentation à ce sujet). Et c'est encore une fois peut être un peu idiot, mais moi qui adore les signes j'ai voulu en voir un ici.

    On a donc passé presque 1h30 dans son bureau (je plains définitivement les gens qui avaient RDV initialement à 14h30 et 15h) et le contact est vraiment bien passé ! On a discuté de mon parcours, de mon alimentation, de mon objectif d'opération. Elle est vraiment habituée à ce type de parcours (et c'est là que je ne regrette pas du tout de ne pas avoir pris RDV avec l'autre endocrinologue de la liste comme j'avais failli le faire) et elle m'a tout de suite mis en confiance en me disant qu'elle pensait que j'avais exactement le profil pour ce genre d'opération. Je suis jeune, c'est une bonne chose de le faire maintenant avant que des problèmes de santé plus graves que ceux déjà existants s'installent progressivement.

    On a programmé une journée d'hospitalisation dans le courant du mois de février durant laquelle elle va me faire faire un check-up intégral : analyses de sang, d'urine, thyroïde, radios du dos et des genoux, tests vitaminiques, allergiques, rencontre avec la psychologue et la diététicienne etc...Bref tellement de choses que j'en oublie surement. La liste était longue et la journée le sera aussi je crois !

    Elle m'a demandé d'essayer de perdre environ 1kg/1kg5 par mois d'ici l'opération. En réduisant mes portions de féculents et en cessant le grignotage ça devrait se faire tout seul selon elle  Smile 

    Puis finalement un peu avant 16h elle m'a libérée pour prendre la patiente suivante (qui était donc là depuis 1h45 la pauvre) et moi je suis ressortie de là légère et satisfaite de ce rendez-vous. Confiante pour la suite aussi !

    Maintenant il n'y a plus qu'à attendre les différents rendez-vous de février ! Tout ça commence à prendre bien forme et j'ai vraiment hâte que les choses deviennent concrètes !  Smile 

    A vous les studios !  sunny
    avatar
    * Mary *

    Messages : 475
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 29
    Localisation : Angers

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par * Mary * le Ven 24 Jan 2014 - 0:56

    Je te comprends, c'est ce que j'ai ressenti également a ma première visite chez l'endocrino, et c'est pareil que toi plein de petits signes qui m'ont amenée à elle, et j'ai jamais regretté. Surtout que tous les médecins que j'ai vus après ça (et même l'ophtalmo hier et son infirmière avant ça) me disent que je suis entre de bonnes mains chaque fois que je prononce son nom. C'est hyper rassurant.

    Je te souhaite que ça se passe aussi bien que pour moi avec la psy et la diet que tu vas rencontrer, et suis contente de voir que ça avance dans le bon sens pour toi Smile
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Sam 25 Jan 2014 - 13:16

    Merci Lou !  Smile  J'avoue que ce rendez-vous m'a reboostée et m'a convaincue plus que jamais que je prends la bonne décision !
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Mer 12 Fév 2014 - 19:41

    Coucou à tous et à toutes !  Smile 

    Quelques news étant donné que pas mal de choses se sont passées depuis ma dernière intervention ici.

    Comme je le racontais ici : Refus du psychiatre...Que faire ?, mes craintes sur le psy que j'avais rencontré en premier lieu étaient vraiment fondées. Il a rendu un jugement négatif, se permettant même de modifier la réalité des propos que j'avais tenus. J'ai vraiment eu l'impression qu'il était vexé que je refuse de me faire suivre par ses soins pour le coup.

    Mais je ne me suis malgré tout pas laissée abattre. Sur les conseils de mon médecin j'ai rencontré un autre psychiatre qui selon elle était tout à fait habitué à ce type de parcours et peut-être plus déontologiquement correct.

    Et effectivement, mon rendez-vous 8 jours plus tard a été le complet opposé du premier. C'était un psychiatre de ville (il ne consultait pas à l'hôpital donc), il m'a reçue dans son cabinet en fin d'après-midi un jour de cours. J'y allais bien plus sereine que la première fois. Je ne sais pas pourquoi mais je sentais que ça allait bien se passer et j'avais bien raison car ça s'est vraiment très bien déroulé. Il était patient, à l'écoute. N'a pas jugé ma vie ni mon refus d'avoir vu des psys jusqu'ici. Il a considéré que son collègue avait clairement fait du zèle parce qu'en tant que psychiatres on leur demande de respecter un certain nombre de critères pour autoriser une telle opération (pas d'addictions aux médicaments, pas de soucis avec la nourriture de type anorexie ou boulimie, une pleine conscience de ce dans quoi on s'engage etc...) et je remplissais ces derniers.

    Il m'a donc annoncé qu'il rédigeait une lettre pour mon chirurgien, mon endocrinologue et mon médecin traitant dès le lendemain en leur communiquant un avis positif. J'espère vraiment que son intervention sera considérée à sa juste valeur. Heureusement il a visiblement l'habitude de travailler avec mon chirurgien qu'il connait bien, je me dis que c'est forcément un plus !  Smile 

    Sinon ce matin j'avais rendez-vous pour mon échographie et un TOGD afin de savoir où j'en étais niveau vésicule (mon chirurgien suspectait des soucis à ce niveau), niveau reflux gastro-oesophagien et autres complications éventuelles.

    J'y allais un peu persuadée qu'on allait m'annoncer que je devais me faire retirer la vésicule, étant donné que je suis très sensible à cet endroit là, mais à l'échographie tout est apparu normal et le radiologue m'a expliqué que mes douleurs abdominales résultaient surement uniquement d'une grande sensibilité à cet endroit.

    Le TOGD fut un moment un peu plus désagréable. J'ai trouvé le goût du produit immonde et il m'a vraiment fallu prendre sur moi pour boire tout ça sans vomir. La radiologue qui s'occupait de moi semblait avoir conscience du côté "dégueulasse" de la chose, elle n'a pas arrêté de m'encourager et à la fin de l'examen elle m'a même préparé un bon chocolat chaud. Ça fait plaisir d'être accueilli dans des structures humaines comme ça  Smile 

    Au final il s'avère donc que pas de soucis à la vésicule, mais bel et bien un problème de reflux gastro-oesophagien (même si léger) qui est apparemment provoqué par une "Hernie hiatale par glissement". Selon le médecin que j'ai rencontré ça n'est pas quelque chose de très grave, elle est petite et devrait se résorber quand je perdrai du poids (et le reflux aussi dans le même temps, youpi !).

    J'ai apparemment un foie un peu trop gras aussi, mais ça il paraît que c'est plutôt commun. Je vais juste surement devoir passer par un p'tit régime yahourt avant l'opération j'imagine ^^

    Voilà pour les dernières nouvelles ! Prochain RDV au programme, l'hospitalisation de jour du 28 mars. J'ai reçu ma convocation cette semaine. Le programme sera chargé :
    8h : Bilan Sanguin
    9h : Consultation psychologue
    10h30 : Consultation diététicienne
    12h : Consultation pneumologue + radio des poumons à 13h30
    Enfin l'après midi j'enchaînerai avec une consultation MPR (afin de voir tout ce qui concerne la réadaptation physique, la reprise du sport etc) et pour teminer une consultation Cardio.

    Je trouve ça plutôt chouette de presque tout faire durant la même journée. Ça me donne l'impression que les choses avancent vite. Concrètement si tout se passe bien ce jour là, il ne me restera plus que la fibroscope à passer et je pourrai déjà revoir à nouveau le chirurgien.

    Autant dire que tous mes espoirs se tournent vers ce 28 mars ! J'espère vraiment que tout ira bien et que rien ne viendra contrecarrer mes projets !

    Voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Merci à ceux qui auront pris le temps de lire ces quelques mots ! Smile
    avatar
    Ylarra

    Messages : 770
    Date d'inscription : 20/10/2013

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Ylarra le Mer 12 Fév 2014 - 21:18

    En voilà de bonnes nouvelles  Very Happy  bientôt le marathon pour tous ces exams!! bonne continuation.
    avatar
    babs26

    Messages : 223
    Date d'inscription : 01/11/2013
    Age : 56
    Localisation : Drôme

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par babs26 le Jeu 13 Fév 2014 - 8:25

    C'est cool, les choses avançent dans le bon sens !
    avatar
    cecces

    Messages : 2225
    Date d'inscription : 25/07/2012
    Age : 39

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par cecces le Jeu 13 Fév 2014 - 9:38

    bonnes nouvelles ...

    contente pour toi
    avatar
    Moscova

    Messages : 373
    Date d'inscription : 22/09/2013
    Localisation : Gedinne

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Moscova le Jeu 13 Fév 2014 - 12:15

    Que des bonnes nouvelles tout ça.....ton parcours avance bien...bon courage pour la suite flower flower flower 

    Princesseso

    Messages : 28
    Date d'inscription : 27/01/2014

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Princesseso le Jeu 13 Fév 2014 - 21:26

    Louise, ta façon d'écrire est géniale, je viens de lire ton parcours, et le mien est à peu près similaire !!
    Tiens nous au courant de la suite !
    avatar
    Maty

    Messages : 112
    Date d'inscription : 02/01/2014
    Localisation : eure et loir

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Maty le Jeu 13 Fév 2014 - 21:47

    Genial pour toi...
    Tu t'es bien battue pr me psy...bravo...
    Toute la suite ne sera que positive...quand il faut se battre le gout de la victoire est encore meilleure...
    Vive la guerre aux kilos!
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Lun 24 Mar 2014 - 22:17

    Merci à toutes pour vos petits commentaires qui font toujours très plaisir à lire  Smile 

    Je n'ai pas reposté récemment par ici, parce qu'il ne se passait tout simplement pas grand chose. Mon seul fait médical des 5 dernières semaines est d'avoir du faire pipi dans un bocal de 3 litres pendant 24h pour une analyse d'urine sur longue durée. Je me suis dit que j'allais vous épargner le récit romancé de la chose, même si j'imagine que la poésie du geste vous aurait certainement totalement fasciné !  Laughing 

    Je reviens poster ce soir parce que je suis à 4 jours de mon Hospitalisation de Jour pour l'essentiel de mes examens, et que j'ai un petit coup au moral parce que j'ai mal géré les presque 2 mois qui m'ont séparé du premier rendez-vous avec l'endocrinologue et de cette hospitalisation de jour.

    Lorsqu'on s'est vues fin janvier, elle m'avait demandé d'essayer de perdre environ 1 kilo par mois. Soit 2 kilos d'ici le rendez-vous de vendredi. A l'époque ça me semblait tout à fait envisageable et ma foi pas tellement exigeant de sa part.

    Sauf que ces dernières semaines j'ai enchaîné les bonnes bouffes en famille ou entre amis, les anniversaires...Je n'ai pas particulièrement fait attention, dans une espèce d'optique de "Bientôt tout ça ça sera fini alors il faut que je profite pendant qu'il est encore temps !".

    Du coup au lieu de perdre 2 kilos, j'en ai pris 2...Et je me sens totalement nulle à ce sujet. J'ai vraiment peur de ce que va dire l'endocrino vendredi, peur qu'on me dise que tout ça signifie que je ne suis pas prête à me faire opérer. Je me dis que quelque chose de super important se joue pour moi en ce moment, et que mon insouciance de ces dernières semaines risque de me priver de cette chance qui m'est offerte.

    Donc voilà, je broie un peu du noir, je stresse aussi pour ce rendez-vous. J'espère que cette petite prise de poids ne sera pas "éliminatoire" dans mon parcours en tout cas...

    Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé dans le cadre de vos parcours pré-opératoires ? Et si oui comment vous l'avez géré ?

    Merci de m'avoir lue !
    avatar
    MamZelx

    Messages : 712
    Date d'inscription : 02/07/2013
    Localisation : Rhône-Alpes

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par MamZelx le Mer 26 Mar 2014 - 9:06

    Bonjour Louise,
    ne t'inquiète pas pour les 2 kg pris. Certes, ça ne va pas faire plaisir à l'endocrino, mais explique-lui comme tu viens de l'écrire : enchainement de repas festifs, et sensations de "il faut en profiter un peu". C'est le genre de situation qu'elle rencontre tous les jours. Elle va peut-être te faire un peu la morale, mais ça ne remet pas en cause ton parcours. Au contraire, si tu lui expliques que tu sais très bien qu'après l'opération tu ne pourras plus agir ainsi, que tu devras maintenir une alimentation équilibrée pour maintenir ta perte de poids. Ca montrera que tu es consciente que l'opération ne fait pas tout, que tu as ta part de travail et que tu ne prends pas la chirurgie pour une baguette magique.
    Allez courage !
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Ven 28 Mar 2014 - 18:40

    Merci pour tes encouragements MamZelX ! Je les ai lus hier et ils m'ont vraiment fait du bien à la veille du Rendez-vous !  Smile 

    Me voilà donc de retour de cette journée pluri-disciplinaire, et honnêtement je sais pas s'il existe un dieu du By-Pass, mais si c'est le cas il a toute ma gratitude !  Laughing 

    Je m'explique. Je me suis donc rendue ce matin à l'hôpital avec une légère boule au ventre à cause de toute cette histoire de 2 kilos pris. Lorsque je suis arrivée à 7h20 (pour un RDV à 8h, je voulais vraiment être à l'heure ^^), l'hôpital de jour était entièrement désert. C'était assez étrange d'ailleurs comme ambiance. Tous ces couloirs absolument vides... Y avait un peu une ambiance à la "The Walking Dead" (pour les fans :p ), même si concrètement je n'espérais pas particulièrement me faire dévorer par une marée de zombies.

    Bref, vers 8h moins 10 les infirmières en charge du service sont arrivées. 2 femmes d'une trentaine d'années, super sympas toutes les deux. Leur gentillesse et leur prévenance ont vraiment rendu ma journée plus sympa  Smile 

    On m'a installée dans une chambre individuelle plutôt chouette avec un écran de TV (moi qui ne la regarde jamais, je me suis retrouvée devant des trucs improbables du genre Télé Shopping ou Real Housewives).

    Puis à 8h30, le ballet a commencé. Et quand je dis le ballet, c'est vraiment le ballet. Même les infirmières étaient surprises du rythme à laquelle mes consultations étaient sensées s'enchaîner. Dans l'ordre j'avais donc pesée puis bilan sanguin à 8h 30, psychologue à 9h, PMR à 10h diététicienne à 10h30, cardiologue à 11h30, pneumologue à 12h, radios à 13h30 et enfin RDV avec l'endocrinologue à la suite de tout ça.

    Autant dire que je n'ai pas eu une minute à moi (enfin si en réalité quelques unes puisque j'ai pu profiter de ces magnifiques programmes télévisés), et dans un sens ce n'était pas plus mal, la journée est ainsi passée beaucoup plus vite.  Smile 

    Le premier RDV de la journée était donc celui tant craint de la pesée. Lorsque l'infirmière est entrée dans la chambre avec la balance dans la main, j'avais beau la trouver super sympa (l'infirmière pas la balance), j'avais qu'une envie, qu'elle ressorte aussitôt et ne revienne plus jamais.

    Malheureusement je ne pouvais pas couper à cet instant merveilleux, donc j'ai pris mon courage à deux pieds et je suis montée dessus en priant de toutes mes forces pour que le résultat ne soit pas trop catastrophique. Je pesais 126kg lors de mon premier RDV, j'aurai du avoir perdu 2 kilos sauf que j'en avais pris 2. J'étais donc bien stressée par ce verdict qui je le savais risquait de mettre un frein à mon avancée.

    Et en fait, il s'est avéré que la balance en question était une de ces vieiiiilles balances à aiguilles pas forcément très fiables que plus tellement de monde utilise. Et la machine elle a dit que je pesais 125 kilos AVEC mes habits (donc 124 kilos sans selon l'estimation de la chouette infirmière).

    Je ne savais pas par quel miracle je me retrouvais avec un tel résultat (je pesais bien 128kg en partant de chez moi ce matin), mais j'ai savouré mon bonheur. J'ai eu l'impression qu'on me laissait une chance de me rattraper et d'effacer ces 2 petits mois d'errance.

    Du coup c'est le coeur léger que j'ai ensuite enchaîné les rendez-vous. La plupart d'entre eux se sont très bien passés, la psychologue était très sympa, la diététicienne aussi ainsi que la plupart des spécialistes que j'ai rencontré. Tout allait parfaitement bien jusqu'au RDV en Cardiologie. Là j'ai bien senti que quelque chose n'allait pas lorsque le cardiologue a passé près d'un quart d'heure à repasser au même endroit pendant l'échographie de mon coeur.

    Et effectivement il m'a annoncé qu'une paroi de mon coeur était bien trop épaisse et que ça l'inquiétait un peu. En gros il m'a annoncé que j'avais le coeur d'une personne de 60 ans, ce qui m'a quelque peu fichu un coup. Selon lui ça peut tout simplement être du au surpoids et donc pouvoir s'arranger à mesure que les effets de l'opération se feront sentir. Mais ça peut aussi être quelque chose qui n'est pas lié et qui serait un peu plus grave (insuffisance cardiaque, hypertension artérielle). Du coup me voilà équipée d'un appareil qui prend ma tension toutes les 30 minutes et ce durant les prochaines 24 heures.

    J'avoue ne pas être particulièrement chochotte, mais le moment de la prise de tension est toujours un peu délicat pour moi. Je ne sais pas si c'est à cause de mes "gros" bras, mais la fin de la pression exerce toujours une douleur vraiment désagréable sur mon bras. Et là j'en suis à ma douzième prise de tension depuis qu'on m'a installé l'appareil et j'avoue que je supporte de moins en moins la douleur. J'ai le bras rouge et gonflé et des petits vaisseaux qui ont explosé...Bref, vive les détails sympas  What a Face 

    Enfin bon, je me dis que c'est pour la bonne cause alors je prends mon mal en patience. La nuit risque juste d'être un peu longue !

    Concernant le reste de la journée, elle s'est déroulée sans accro particulier. En pneumo on m'a demandé de venir faire un bilan nocturne pour l'apnée du sommeil, mais il paraît que c'est assez classique dans le parcours, donc on verra bien !  Smile 

    Enfin, cet après-midi j'ai revu ma toute chouette endocrinologue avec qui le contact était déjà bien passé la première fois. Elle était toujours aussi sympa et prévenante ! Bon elle a commenté ma perte de poids en disant qu'en 2 mois j'aurai pu faire un chouïa mieux (si elle savait ^^), mais en dehors de ça tout s'est bien passé. Elle n'avait pas encore les résultats d'une partie des examens que j'ai passé aujourd'hui, donc il faudra attendre un peu pour savoir ce qu'il en est, mais elle m'a annoncé une bonne nouvelle, à savoir qu'après commission, au final les 2 psychiatres que j'avais vu étaient tous les deux favorables à l'opération. Ça ma soulagée d'un sacré poids ! J'avais vraiment peur que toute cette histoire de psys ne compromette mon parcours !

    En fin de rendez-vous elle m'a fait un peu peur en m'annonçant qu'on se revoyait dans 3 mois ! Moi j'envisage de me faire opérer vers le début de l'été pour être rétablie lors de ma rentrée à la fac en septembre, donc revoir l'endocrinologue fin juin c'était juste inenvisageable. Je lui ai expliqué mon problème et elle a été vraiment très compréhensive !  Smile 

    Du coup elle a avancé le RDV au 28 mai et m'a permis de déjà reprendre rendez-vous avec le chirurgien dès maintenant pour début juin. Comme ça si tout est validé de sa part fin mai eh bien je n'aurai plus qu'à convenir d'une date pour l'opération avec mon chirurgien.

    J'ai appelé à peine rentrée chez moi et j'ai obtenu un RDV pour le 3 juin. Dans le même temps ils m'ont réservé un créneau avec l’anesthésiste histoire de tout faire une fois sur place.

    Donc voilà, à présent tous mes espoirs reposent sur ce fameux 28 mai et le sésame que m'accordera ou non l'endocrinologue en fonction des résultats aux examens et de ma perte de poids à ce moment là (elle m'a clairement dit que la commission n'accepterait jamais l'opération dans l'immédiat si je prenais du poids d'ici ce RDV. Autant dire que je vais faire extrêmement attention durant les deux prochains mois !)

    Suite du programme, la fibro (sous AG) en avril probablement, puis l'hospitalisation de nuit pour les apnées du sommeil.

    En espérant que les résultats concernant mon coeur ne soient pas alarmants. C'est ce qui m'empêche un peu de me réjouir totalement ce soir. J'espère vraiment que tout ça n'est lié qu'au poids et que retrouver un style de vie plus sain règlera donc ce souci !

    Voilà sur ce après avoir encore écrit un roman qui rebutera peut-être les moins courageux/motivés, je vous dit à bientôt pour la suite de mes aventures !  Smile
    avatar
    MamZelx

    Messages : 712
    Date d'inscription : 02/07/2013
    Localisation : Rhône-Alpes

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par MamZelx le Sam 29 Mar 2014 - 21:17

    Ben j'ai tout lu, et c'est un vrai plaisir. Merci de nous conter ainsi ton expérience.
    Tu vois finalement, pas de panique pour les kilos  Laughing Je sais que ma balance indique toujours 2 bons kilos de plus que partout ailleurs, alors ça devient presque agréable de se peser chez un médecin, lol.
    Pour ton coeur, ne panique pas. Mieux vaut découvrir quelque chose maintenant et le soigner pour que la suite se déroule parfaitement.
    Moi aussi j'ai eu le droit à la tension sur 24 heures, alors même que je n'ai jamais eu le moindre problème et que ma tension est inébranlable. Ma voisine de chambre, elle, n'a pas eu le droit à cette torture. Pas compris. Mais j'ai morflé ! La douleur est rapidement devenue insupportable, j'avais la peau pincée et j'ai fait une magnifique allergie. J'en suis ressortie avec le bras brulé et meurtri. J'ai mis plus d'un mois à me soigner.
    Mais bon, je l'ai pris comme un signe de ma motivation. La pauvre infirmière qui m'a délivrée de mon calvaire était désespérée pour moi et râlait que l'hôpital ne se décide pas à changer son matériel.

    Allez courage, après tout ce qu'on a déjà vécu, ces quelques désagréments ne sont que peanuts  Razz
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Dim 30 Mar 2014 - 0:11

    Ah ben ça me rassure vraiment de savoir que je ne suis pas la seule à avoir souffert avec cet appareil ! Parce que j'ai vraiment passé une nuit des plus désagréables. Et j'ai le bras gauche rouge, gonflé...Bref, comme n'importe qui à qui on aurait complètement contorsionné le bras plus de 30 fois en 24h quoi ^^

    Le pire c'est qu'en fin de soirée (vers 23h/0h) et jusqu'à la fin du processus, le bracelet me serrait très fort mais je pense que la tension n'était plus prise parce qu'il se dégonflait instantanément (contrairement aux premières prises où il se dégonflait progressivement le temps de prendre la tension, et je sais que ça veut bien dire que ça ne fonctionnait pas parce que ça me l'avait fait une fois à l'hôpital).

    Et comme ça ne marchait pas une première fois il me le faisait 2 fois de suite pour chaque prise du coup. Donc double dose !

    Je sens du coup que je vais me rendre à l'hôpital lundi pour rendre l'appareil et qu'on va me dire qu'il n'y a des mesures que sur 12h et que je dois recommencer. Je crois que je ne vais pas survivre à une deuxième salve  Razz (Enfin si s'il le faut, mais j'avoue que j'en tremble d'avance).

    Et merci de m'avoir lu en tout cas ! Smile J'ai l'impression que la longueur de mes comptes rendus coupe un peu l'envie de lire aux gens Neutral Je devrais peut-être m'en tenir à quelques infos de base.
    avatar
    * Mary *

    Messages : 475
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 29
    Localisation : Angers

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par * Mary * le Dim 30 Mar 2014 - 6:24

    J'ai la même impression quand je passe raconter ma vie en long et en large sur mon parcours, mais je suis là, fidèle au rendez-vous, et je te lis ! Ça prend juste un petit peu plus de temps pour répondre ! Comme j'l'ai déjà dit de-ci de-là, ton style est agréable à lire même dans des textes longs =)
    avatar
    babs26

    Messages : 223
    Date d'inscription : 01/11/2013
    Age : 56
    Localisation : Drôme

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par babs26 le Dim 30 Mar 2014 - 7:03

    Tout à fait d'accord avec Lou Dickens, j'aime beaucoup lire vos comptes-rendus. C'est une expérience de vie prise sur le vif, ça fait du bien à celui qui le rédige et ça permet aux autres de mieux vous connaître et de partager vos sentiments.... la longueur ne me rebute pas.
    J'espère, Louise, que tu ne devras pas rempiler sur une 2ème série, trop galère cette histoire !
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Jeu 10 Avr 2014 - 12:01

    Bon eh bien malheureusement si je devrai rempiler sur une deuxième série. Lors de la première session, l'appareil n'a enregistré qu'une vingtaine de mesure sur les 43 nécessaires. Du coup je vais y repasser bientôt (il faudrait d'ailleurs que je retourne au service Cardiologie pour me refaire poser un holter, mais j'avoue que je recule ce moment au maximum, surtout que ce n'est pas du tout pratique par rapport à mon quotidien en ce moment).

    Sinon hier j'ai passé la nuit en hospitalisation à l'unité du sommeil de mon hôpital pour passer le fameux test des apnées du sommeil.

    J'ai toujours été persuadée que je n'en faisais pas, j'ai un sommeil plutôt cool et du coup je n'ai jamais eu l'impression qu'il puisse être perturbé de quelque façon que ce soit.

    Ben visiblement je me trompais un petit peu. Même si rien de très alarmant. J'ai fait 2 apnées durant la nuit et 87 hypoapnées. Mais ce qui m'étonne un peu concernant les hypoapnées, c'est que j'ai fait l'essentiel de ces dernières durant les heures où je ne dormais pas. Du coup je pense que c'est surement un dysfonctionnement de la machine ou que j'ai peut-être écrasé les cables en me retournant dans tous les sens. Je n'en ai pas fait plus d'une quinzaine sur les 5 heures où j'ai réussi à dormir.

    Enfin en tout cas au final comme le médecin me l'a dit ce matin, rien de trop inquiétant. Le nombre est faible des deux côtés et l'opération devrait réguler ça à terme.

    Et je me dis que dans un sens ça ne peut qu'appuyer mon dossier cette petite donnée. Même si je n'en reviens pas à me souhaiter à moi même d'avoir des comorbidités non plus  Laughing 

    Sinon sur une note un peu plus "stressante", je dois passer ma fibroscopie lundi matin et je suis absolument terrorisée à cette idée  Neutral 

    Il faut savoir qu'à la base je souhaitais la faire sous anesthésie générale. J'avais lu trop de témoignages peu rassurants sur le net à ce sujet.

    Sauf que par un hasard de circonstances, la veille de mon RDV avec le gastro je suis tombée sur un reportage consacré à un obèse qui voulait perdre du poids, et ce dernier manquait de mourir à cause de l'anesthésie générale pendant son opération. Ça m'a rappelé à quel point cette dernière était malgré tout dangereuse, surtout quand on est en surpoids.

    Du coup le lendemain, quand le médecin m'a dit "Vous savez l'examen dure 5mn, c'est dommage de se faire endormir pour ça alors que vous pourriez ressortir de l'hôpital en forme aussitôt après" eh ben je me suis laissée convaincre (toujours cette manie de me fier aux "signes" qu'on met sur mon chemin ^^) et du coup j'ai rendez-vous lundi à 14h pour faire ça sans anesthésie.

    Sur le coup ça me semblait être une bonne décision, mais j'avoue que depuis je stresse beaucoup. J'ai voulu trouver des témoignages rassurants sur la fibro sur le net mais au lieu de ça je n'ai trouvé que des gens qui disaient que c'était le pire moment de leur parcours. Donc en fait j'aurai mieux fait de faire un sudoku plutôt que d'aller chercher ça  Laughing 

    Enfin voila, si quelqu'un passe par là, a vécu une fibro sans AG tout à fait supportable, je n'aurai rien contre quelques mots rassurants, parce que je n'en mène vraiment pas large là tout de suite  silent 

    Comme toujours, merci de m'avoir lue !
    avatar
    MamZelx

    Messages : 712
    Date d'inscription : 02/07/2013
    Localisation : Rhône-Alpes

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par MamZelx le Jeu 10 Avr 2014 - 13:58

    Coucou Louise,
    Moi je suis là pour te rassurer. J'ai fait la fibro sans AG, je suis toujours vivante, et si c'était à refaire, je ne changerait rien. Ce n'est certes pas très agréable, mais rien de terrible non plus.
    Tu sais, on ecrit en général sur le net pour raconter nos pires horreurs et trouver du réconfort. On y vient rarement raconter que tout va bien (sauf sur ce forum).
    Courage, tout se passera très bien. Les AG ne sont pas bonnes pour le corps. Mouns on en subit, mieux c'est.
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Dim 13 Avr 2014 - 10:52

    Merci pour ton message rassurant MamZelx Smile

    Je ne vais pas mentir je suis encore un peu inquiète et je serai bien contente quand cet examen sera derrière moi, mais bon, tes mots me prouvent qu'on peut y passer sans que ça ne soit vécu comme quelque chose d'insurmontable, c'est plutôt rassurant !
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Mer 30 Avr 2014 - 13:46

    Coucou à tous Smile

    Quelques petites nouvelles de l'avancée de mon parcours !

    J'ai donc passé ma fibroscopie le 14 avril comme prévu. Et je n'en menais clairement pas large dans la salle d'attente à quelques minutes de l'examen. Je me liquéfiais tellement sur ma chaise que la femme de ménage qui est passée à un moment dans la pièce aurait tout à fait pu me passer à la serpillère !  Laughing 

    L'examen en soi n'a pas franchement été agréable c'est vrai, mais rien d'insurmontable (la preuve puisque je suis encore là pour en parler Smile ).

    Les infirmières qui se sont occupées de moi ce jour là ont vraiment été géniales, elles m'ont accompagnées à chaque instant, m'ont encouragées. L'examen n'en était pas moins désagréable, mais ça m'a motivé à tenir et au final les 5 minutes ont filé plutôt rapidement !

    (Bon je ne cache pas que quand j'ai vu la largeur du tuyau, qui ressemblait d'avantage à un tube d'aspirateur qu'à une paille mcdo, j'ai eu envie de me lever et de m'enfuir par la fenêtre ^^).

    Je n'ai toujours pas eu de nouvelles depuis. J'ai donc appelé l'hôpital pour savoir ce qu'il en était concernant la fameuse bactérie Helicobater et la secrétaire m'a dit que l'adage "Pas de nouvelles bonnes nouvelles" était plutôt adapté généralement ici. Et que donc à priori si je n'avais pas reçu de courrier, c'est que tout allait bien ! Pas de traitement antibiotique donc il semblerait  Smile

    Mon parcours touche enfin à sa fin. Tous mes examens sont derrière moi et j'attends avec impatience le rendez-vous du 28 mai avec l'endocrino ! C'est normalement ce jour là que j'aurai la vraie confirmation.

    Elle m'avait demandé d'essayer de perdre du poids d'ici là. Pour elle je partais de 125 kilos (rappelez vous l'erreur de la vieiilleee balance), c'est un peu frustrant vu qu'en réalité j'en étais à 128 ce jour là, j'ai donc du redoubler d'effort et ce matin j'étais à 123.9kg. Ça me rassure, ça signifie que d'ici un petit mois je devrais peut-être réussir à perdre encore un ou deux kilos ! Je pense que ça serait suffisant pour elle !

    J'ai complètement arrêté les grignotages depuis une vingtaine de jours. Je suis assez fière de moi car c'était vraiment mon pêché mignon ! Les petits gâteaux apéros devant un film notamment ! Et là, plus rien. Et je ne me sens même pas frustrée pour l'instant  Smile 

    Sur le plan "cardiaque", je devais retourner à l'hôpital ce matin me faire poser à nouveau un holster. Je ne vous cache pas que j'y allais à reculons, les yeux fermés et les mains dans le dos Laughing 

    Mais au final il s'est avéré que l'appareil ne voulait toujours pas fonctionner sur moi. J'aurai du en être chagrinée, mais en réalité je sautais de joie intérieurement ! Vu les 24h que j'avais passé lors de la pose précédente, et n'étant pas particulièrement maso, je n'étais pas forcément très motivée à l'idée de remettre ça ! What a Face  

    Du coup vu que ça ne fonctionne pas, on va me donner un appareil d'auto-mesure de la tension. Pendant 3 jours je devrais prendre ma tension moi même à divers moments de la journée, je trouve ça bien moins contraignant et ça sera certainement bien moins douloureux pour mon bras ! (Il y a seulement 6 prises de tension par tranches de 24h). Je vais chercher l'appareil à 17h, j'espère qu'on ne va pas m'annoncer qu'il y a un vice caché dans cette trop bonne nouvelle !  Smile 

    Voilà pour les nouvelles ! Hier j'ai rencontré une personne de la famille de mon beau-père qui a subi un by-pass il y a 2 ans et demi, elle est métamorphosée, bien dans sa peau, mange de tout sans soucis (même des shockobons miam^^)...C'est vraiment le genre de rencontre qui rebooste à fond ! Je me dis que moi aussi peut-être bientôt je pourrai être une source d'inspiration pour d'autres futurs opérés, c'est une idée qui me plairait vraiment !

    A vous les studios ! Smile
    avatar
    alexka67

    Messages : 1605
    Date d'inscription : 02/01/2013
    Age : 46
    Localisation : Strasbourg

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par alexka67 le Mer 30 Avr 2014 - 14:06

    et ben ça avance! super!
    pour être "une source d'inspiration pour d'autres futurs opérés",j'organise de temps à autres des rencontres autour d'un verre dans un café...
    ça plait bien surtout qu'il n'y a aucune association dans le 67 contrairement à d'autres régions!
    ma chir a crée une page sur FB et on papote et se donne des nouvelles...
    https://www.facebook.com/pages/Les-patients-du-Dr-Podelski/205062342952114?fref=ts

    elle songe à faire des réunions avec un endocrino et des anciens opérés et je serais partante!

    je suis aussi en contact sur FB avec des personnes qui ne sont ou ne seront pas opérés par ma chir et elles viennent aussi aux rencontres!

    y a-t-il qq chose dans ta région...sinon tu pourras t'y lancer! Wink


    avatar
    MamZelx

    Messages : 712
    Date d'inscription : 02/07/2013
    Localisation : Rhône-Alpes

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par MamZelx le Mer 30 Avr 2014 - 15:19

    Super Louise ! et bien voilà, c'est le début de la fin pour un nouveau début, mdr !
    Félicitations pour tout ton parcours, ton courage et tes super messages.
    Je ne te souhaite que du bonheur pour la suite. Ca va aller vite maintenant, surtout avec les beaux jours qui arrivent.
    Et je suis absolument convaincue que tu deviendras une référence pour de futurs opérées, il n'y a aucun doute là-dessus.
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Mer 30 Avr 2014 - 20:05

    Merci pour tes mots MamZelX ! Ils font toujours un bien fou Smile

    Et merci également Alexka ! Pour te répondre il existe déjà une association dans mon département oui ! Ils ont même une antenne dans ma ville ! Il n'est clairement pas impossible que je décide de participer à certaines réunions à l'avenir !  Smile 

    Bon sinon j'ai été à l'hôpital comme prévu, et l'appareil qu'ils m'ont donné est vraiment miraculeux comparé à cette saleté d'holter ! Il s'agit d'un tensiomètre qui prend la tension au niveau du poignet. Ça ne serre presque pas, on ne sent presque rien et je dois seulement prendre ma tension 3 fois le matin en me levant et 3 fois le soir en me couchant ! C'est l'histoire de 10 petites minutes à chaque fois. Bien moins barbare que ma précédente expérience donc ! Alléluia !  Very Happy
    avatar
    Louise

    Messages : 198
    Date d'inscription : 26/10/2013
    Age : 33

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Louise le Mar 6 Mai 2014 - 22:52

    Frustration du soir : Pourquoi il faut 15 jours "passés à faire attention" à mon corps pour descendre d'1 petit kilo et un seul "bon repas frugal" pour tout reprendre avec 200 grammes supplémentaires ?

    C'est tellement frustrant de tenir comme ça sur la durée et tout ça parce qu'un jour on se dit qu'on va se faire un peu plaisir le corps se dit "Ok, tu vois ces 1200 grammes que tu as si chèrement perdus en deux longues semaines ? Eh bien je vais tous les reprendre d'un coup  Very Happy "

    Parfois je trouve vraiment injuste le fonctionnement du corps humain...  Crying or Very sad 

    Sur cette petite remarque inutile je vous laisse et vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures ^^
    avatar
    alexka67

    Messages : 1605
    Date d'inscription : 02/01/2013
    Age : 46
    Localisation : Strasbourg

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par alexka67 le Mer 7 Mai 2014 - 7:48

    parce que ton corps a une excellente mémoire des "régimes" précédents et que dès qu'il peut sauter sur l'occasion de stocker, il ne s'en prive pas!
    ah si seulement il pouvait être atteint de la maladie d'Alzheimer!  clown 

    Contenu sponsorisé

    Re: [Le Parcours de Louise] 1 an 1/2 -56kg

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018 - 11:52